[RESTAURANT VEGAN] Vélicious Burger (Strasbourg)

Contrairement à la tendance générale des villes en ce moment, Strasbourg a plutôt tendance à voir disparaître ses restaurants exclusivement vegans qu’à en voir apparaître (comprendront ceux qui pourront. N’hésitez pas à contacter ma rédaction pour plus de détails). 😏
Pourtant, une petite « chaîne » peuplée d’irréductibles vegans résiste encore et toujours à l’envahisseur. Son nom ? Vélicious.

Vélicious, c’est à la fois : un restaurant vegan avec des plats assez variés, et un restaurant à burgers (toujours vegan). Les deux enseignes sont séparées mais se situent toutes les deux à Strasbourg : rue Geiler, dans le quartier de l’Esplanade pour le premier, et au début (ou à la fin, tout est une question de point de vue) de la Grand’rue pour son enseigne à burgers.

Je ne parlerai ici que de Vélicious Burger, n’ayant pas eu l’occasion de tester l’autre restaurant.

J’ai toujours été convaincue que les burgers végétariens et/ou vegans pouvaient être au moins aussi bons (voire meilleurs) que leurs équivalents plus viandus. Tester Vélicious Burger était donc une évidence pour moi.

La première fois que j’y ai mangé, j’avais voulu prendre le burger « Gigolo » mais manque de bol, les ingrédients requis étaient épuisés. Du coup, comme j’avais hésité avec le Fakir, c’est celui-ci que j’ai commandé sans plus d’hésitation.


Le Fakir était composé de steak et fromage végétal, sauce curry, lentilles, cornichonichons (ce n’est pas moi qui le dis !), oignons et salade. Tout cela pour 9€ (je trouve ça un peu cher, ok, mais on est quand même bien au-dessus d’une qualité MacMerdo).

On me donne un minuteur qui sonnera quand mon burger sera prêt. Je me mets alors sur le côté et observe le local. De la fausse pelouse, des montants en bois pour figurer la cuisine comme si elle se trouvait dans une cabane, des balançoires pour manger à la fenêtre… on se croirait vraiment dans une prairie, c’est chouette !


J’ai été particulièrement sensible aux emballages utilisés, qui sont compostables ! 😍

Ça sonne ! Je suis déjà au comptoir, on me donne mon burger dans un sac en papier kraft estampillé Vélicious Burger (avec de jolis petits dessins légumes dessus) et je m’en vais manger sur les quais.
Le burger est enveloppé dans un papier à son nom, c’est choupi comme tout !

Le burger en lui-même maintenant : bah, j’ai pas tellement aimé la sauce au curry, je ne saurais pas trop dire pourquoi. Elle ressemblait peut-être trop à une mayonnaise, je ne sais pas…
Pour ce qui est du reste, ça allait. Le steak n’était pas oufissime mais pas mauvais non plus, les grains de lentilles s’échappaient un peu mais grâce au super packaging, j’ai réussi à tous les attraper !

Le reste des ingrédients était correct. J’ai trouvé l’ensemble un peu sec.


Après ce test, je me suis dit que c’était une adresse sympa mais sans plus, pas dans mon top 15 non plus.

J’y suis retournée pour me faire un avis plus précis.
Cette fois-ci, j’ai pu avoir le burger Gigolo, qui n’était pas disponible la première fois, avec dedans : steak et fromage végétal, crème pistou maison, tomates séchées, aubergines marinées, roquette, oignons (toujours 9€).


Mammamia, là par contre, je dis oui et trois fois oui ! Je suis fan des tomates séchées déjà, donc ok, le burger partait avec un avantage dans la vie. Mais l’ensemble était bien assaisonné, assez bien garni également, et arrêtez-moi si je me trompe, mais je trouvais que le fromage (ou faux-mage, bref) avait vraiment bon goût !

Retourner à Vélicious Burger n’était donc pas une mauvaise idée au final, ça m’aura donné un meilleur aperçu de ce qu’il propose. 🤗

En vrac, d’autres points qu’il me semblait important de souligner :

  • il y a un menu pour les étudiants, en tout point identique au menu normal mais en moins cher ^^
  • Il y a également un menu pour les enfants, c’est choupi !
  • Je n’ai ni testé les frites, ni les pâtisseries vegans, mais franchement, ça donne envie !
  • Il n’y a que 4 burgers proposés (du moins si j’ai bien regardé), ça limite vite les possibilités, même s’il y a un burger du mois différent à chaque fois…
  • Le pain contient beaucoup de graines de sésame, et pour connaître des allergiques aux arachides et à ces petites graines, il faudrait vous assurer qu’ils ont du pain blanc avant d’y aller 😅

Bon, du coup, je garde Vélicious Burger dans mes adresses où retourner à Strasbourg !
Vous avez des remarques, des suggestions de restaurants à Strasbourg ou ailleurs, ou que sais-je encore ? Vous pouvez m’en parler en commentaire ci-dessous, sur Instagram, sur Facebook, et même par mail ! 😊

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Vélicious Burger

20 Grand’rue 67000 Strasbourg
09 72 62 60 76
Horaires : Lundi-samedi 11h45-22h00

Site internet : velicious.fr
Facebook : Vélicious Burger
Instagram : @veliciousburger

Vélicious

43 rue Geiler 67000 Strasbourg
09 72 53 07 35
Horaires : Lundi-samedi 12h00-22h00

Site internet : idem, velicious.fr
Facebook : Vélicious
Instagram : @velicious.stras

[SALON DE THÉ] Salon de thé Grand’Rue (Strasbourg)

La Grand’Rue de Strasbourg, c’est un peu la rue qui s’est transformée en lieu super branché en quelques années. Et on y trouve donc de plus en plus d’adresses où s’habiller, mais également où se régaler.

Le Salon de thé Grand’Rue, lui, est comme un ancêtre qui verrait son environnement se transformer autour de lui tandis que lui, vaillant, même sur sa canne, tiendrait bon contre vents et marées. (Bon, ancêtre, il n’est implanté là que depuis 2002, mais face aux petits jeunes de la rue, ça fait tout de suite vieux. D’ailleurs, il a changé de propriétaire en 2017, voilà voilà).
Bref, c’est une institution qu’on ne présente plus.

Réputé en grande partie pour ses Käskueche (aka tarte au fromage blanc aka le cheesecake alsacien aka la meilleure tarte de l’univers), c’est pourtant pile ceux-là que je n’ai jamais goûtés 😅 Rien qui ne m’empêche cependant de vous parler de ce salon de thé emblématique de Strasbourg, tout simplement parce que je fais ce que je veux. Na.

J’y étais d’abord pour un petit-déjeuner. On vous propose différentes formules, plus ou moins conséquentes, avec des prix allant jusqu’à 12-13€ il me semble. J’ai choisi la formule qui comprenait : un grand verre de jus d’orange pressée, un café ou un chocolat, une baguette de pain (plus petite que la moyenne mais faut la manger quand même !), des confitures (et normalement du miel mais on ne l’a pas vu. Après ça ne nous a pas manqué tant que ça !), du beurre, un yaourt avec son granola et une viennoiserie (croissant ou petit pain au chocolat).
Waw. Bah je peux vous dire que je n’ai même pas pu finir et qu’après ça, vous n’avez plus faim pour la journée ! Et tout ça pour moins de 10€ !

Si le ratio granola / yaourt aurait pu un poil plus avantager le granola, il n’y avait pas grand chose à redire sur ce petit-déjeuner de compet’. J’aurais seulement aimé qu’il y ait des fruits quelque part, et je trouvais le tout franchement sucré : une petite note salée (même un œuf ou qu’importe !) aurait été bienvenue !
Mais bref, on avait bien mangé, été bien servis (l’accueil est vraiment chaleureux), rien pour se plaindre.

J’y suis retournée quelques temps plus tard pour le déjeuner. Après avoir longuement hésité avec le gratin de spaetzle aux queues d’écrevisses, nop, demi-tour, ce sera la salade chèvre, miel et amandes !

Et là-bas derrière, ce sont les fameux spaetzle aux queues d’écrevisses…

A ce stade de l’histoire, je sais, vous retenez tous votre souffle en attendant la composition de cette charmante salade. Patientez, chalands !

On m’apporte une véritable salade de fruits. Mais je ne dis pas ça de manière péjorative, j’avais face à moi un savant mélange sucré/salé super frais et franchement bienvenu par cette journée quasi-caniculaire de juin.
Des radis, des abricots, des fraises et j’en passe, on n’était pas face aux salades-arnaques où on vous met plus de salade verte pour combler le vide qu’autre chose. Non, clairement pas.

J’ai pris un thé glacé maison aux fruits rouges en accompagnement, avec de vrais morceaux de fruits. Bon, je n’ai pas adoré car je ne suis pas fan des fruits plongés dans du liquide, mais au moins c’était fait maison et pas trop sucré comme les boissons industrielles !

Encore une fois, nous avons été bien reçues, rien à redire sur le service.
Quant à la décoration intérieure, très cosy, ça me donne une petite idée de où j’irai manger un bout en hiver ! 😏

J’y retournerai volontiers pour les fameuses tartes au fromage blanc, et d’ici-là, je veux bien savoir ce que vous en avez pensé si vous avez déjà goûté ! ☺️

Rdv sur ma page Facebook et sur Instagram, et pour me contacter, ça peut aussi se faire par mail 👉🏻valentinevadrouille@gmail.com.

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Salon de thé Grand’rue

80 Grand’rue 67000 Strasbourg
03 88 32 12 70
Horaires : lundi-samedi 8h30-18h30 ; ouvert le dimanche pendant le marché de Noël

Site internet : salondethegrandrue.fr
Facebook : Salon de thé grand’rue

[RESTAURANT] Iskandar (Strasbourg)

Je pense que j’ai un radar à houmous et falafels dans le ventre. Sérieusement.
Du coup, les restaurants libanais et syriens n’y échappent naturellement pas.

Iskandar, nouveau nom de Falafel & Caramel, restaurant libanais situé sur la place du Vieux Marché aux Vins, a fait bipper mon radar stomacal et je m’y suis donc rendue pour un déjeuner.

Déjà, Iskandar, ça veut dire quoi ? Selon mes recherches, ça correspond à un prénom, l’équivalent de « Alexandre » chez nous. Ça c’était pour la minute culturelle (ne me remerciez pas).

À la carte : des plats, des sandwiches à emporter, des menus…

J’ai personnellement opté pour le menu « Beignet végétarien » qui comportait 3 entrées froides et 3 entrées chaudes.
J’ai donc eu 2 chaussons aux épinards, 2 chaussons au fromage, 2 falafels, du taboulé libanais, et le reste des plats étaient à partager avec mon acolyte : du blé à la tomate, du caviar d’aubergine et de l’houmous. Tout cela servi avec du pain pita à volonté 🤤

Par où commencer ?
Le houmous était plus doux que ceux que j’ai déjà eu l’occasion de goûter, comme crémeux, un vrai délice.
Le caviar d’aubergine (ou baba ganouj), qui peut se révéler amer parfois, était ici vraiment bon. Le blé à la tomate, rahlala, si simple mais si bon 😍
Rien à redire non plus sur les chaussons et falafels, même si ces derniers étaient un peu secs à mon goût.

J’ai seulement été étonnée que les quantités ne soient pas plus conséquentes, mais bon, à la fin du repas, j’étais full et ça ne coûtait vraiment pas grand chose (9,90€ pour être précise).

Le service était correct et la terrasse sur la place est un vrai plus en été 👌🏻

Bref, ce restaurant libanais traditionnel, en plus d’être situé en plein centre de Strasbourg, propose une cuisine goûteuse et des prix corrects. Que demander de plus ? 😉

Pour suivre mes périples culinaires, rendez-vous sur Instagram et sur Facebook ! 😊

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Restaurant Iskandar

6 Place du Vieux Marché aux Vins 67000 Strasbourg
03 88 75 05 43
Horaires : Lundi-Samedi 12h-22h

Site : www.restaurantiskandar.fr
Facebook : Restaurant Iskandar Strasbourg
Instagram : @iskandarstrasbourg

[RESTAURANT] Le Tarbouche (Strasbourg)

Étant donné que le mot « houmous » me provoque des syncopes et que mon cœur bat la chamade quand je vois des falafels où des chaussons farcis au fromage frais, vous ne serez pas étonnés si je vous dis que j’ADORE les restaurants libanais & syriens.

À Strasbourg, mon adresse fétiche pour déguster toutes sortes de ces mezzes orientaux est incontestablement Le Tarbouche, à l’orée du quartier de la Krutenau. Avec sa terrasse, l’été est la saison idéale pour aller y faire un tour !

Entrée chaude : galettes au fromage 😍 (pain libanais grillé, fromage, tomate & menthe)

Falafels, chaussons, baba ganouj et autres taboulés sont préparés sous vos yeux ébahis pour être dégustés sur place ou à emporter.

J’apprécie particulièrement leur assiette Tarbouche qui, pour un prix assez dérisoire (9,50€), propose un éventail assez large des spécialités libanaises et syriennes : 2 falafels, 2 chaussons, houmous, baba ganouj et taboulé.
L’assiette Découverte est tout aussi bien garnie, pour un prix toujours inférieur à 10€ ! Et promis, après ça, on n’a plus faim 😉

L’assiette « Tarbouche » 🤤

Vous pouvez également piocher dans les entrées froides et chaudes (les fameux mezzes) pour composer un plat (3 mezzes = 12,90€, 4 mezzes = 15,90€).

Les falafels ne sont pas trop secs, l’houmous excellent, sans parler des chaussons (aux épinards, au fromage ou au bœuf) 🤤 …

Gros plan sur les falafels 😍

J’y ai toujours été bien accueillie. Et force est de constater que la maîtrise de leur cuisine, couplée à un très bon rapport qualité-prix et un service exemplaire ont fait de ce restaurant libano-syrien une référence à Strasbourg 👌🏻

Pour ceux qui aimeraient profiter de leurs délicieux mets sans sortir de chez eux, Deliveroo est là 😉

Des adeptes du Tarbouche ? Ou vous avez envie d’y aller maintenant ? Je vous donne la permission de laisser un petit commentaire ci-dessous, sur Instagram ou sur ma page Facebook ! 😊 (Eh ouais, je suis comme ça moi 😏)

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Le Tarbouche

22 rue de la Krutenau 67000 Strasbourg
03 88 35 00 48
Horaires : lundi-samedi 11h45-23h30
Facebook : Le Tarbouche
Instagram : @letarbouche

❤ [RESTAURANT/CAFÉ] SurTout (Strasbourg)

Dès l’énoncé du concept, Surtout avait tout pour me plaire : un snack-restaurant zéro déchet cuisinant des produits frais, bios et locaux.

J’en avais un peu entendu parler, c’est lorsque @juliettescg m’a proposée d’y faire un tour que j’ai pour la première fois eu l’occasion d’y manger. Et depuis ce jour-là, Surtout a enregistré un sans faute.

Mais d’abord, pourquoi Surtout ?
Ce nom vient de « Surtout de table », c’est-à-dire une pièce qui servait à mettre en valeur de bons produits à l’époque de Louis XV.

Ici, tout est fait maison et de saison (logique).
Vous pouvez aussi acheter des ustensiles de cuisine exposés dans le restaurant.
C’est vert, c’est simple, ça respire la modernité et la simplicité, la nature en plein cœur de ville (c’est juste à côté de la Krutenau, the place to be quoi !). Surtout a même reçu un prix lors des trophées du Commerce Design pour sa déco, réalisée par la Galerie Fou du Roi !

Le plat du jour (aussi appelé « plateau Surtout ») est à 11,50€ ; vous avez d’autres plats du moment qui sont un peu plus chers, et des salades (qui changent aussi régulièrement) à 8,50€, et qui sont aussi proposées à emporter !

Du plateau de crudités avec des gougères au curry de gambas et riz basmati, du rösti au saumon fumé à la salade de pâtes, petits légumes, fêta et grenade, tout est bon, tout est frais, tout donne envie de lécher son assiette jusqu’à la dernière miette. 😍 Ne manquez pas non plus l’eau aromatisée avec des agrumes pour accompagner votre repas ! 😉

Je suis seulement surprise de ne pas y trouver de plats végétariens (même les gougères contenaient des lardons, je ne m’y attendais pas, il y en avait peu mais c’est à savoir), seules les salades sont végétariennes. Dommage, mais j’y trouve toujours mon compte dans tous les cas, puisque les salades sont juste EXCELLENTES.

Je n’ai pas parlé des desserts ?! Non, pas possible !
La tarte aux fraises et sa base frangipane, avec une légère couche de crème : un délice.
La compotée fraises-rhubarbe : un régal.
La tarte abricot-thym : une tuerie.

Jamais trop ou pas assez sucré, des saveurs bien présentes, une impression de se faire du bien tout en mangeant bien : bim bam boum, mais c’est trop boooon ! Comme quoi, une cuisine avec des produits de saison et juste cultivés normalement, c’est si simple et pourtant si bon (sans compter la cuisine pleine de savoir-faire bien sûr 😉) !

Alors, que dire de plus ? J’adore aller manger chez Surtout, mes parents sont devenus adeptes à force de leur en parler, et puis leurs plats rendent super bien en photo héhéhé 😏 Sans compter le service, toujours détendu et aux petits soins.
En résumé, Surtout est un nouveau coup de cœur

Même les toilettes sont stylées, S’IL VOUS PLAÎT quoi

Découvrez mes autres photos sur Instagram ! Sinon, ça se passe sur Facebook pour suivre les sorties de mes articles ☺ Je vous attends !

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

SurTout (de Table)

11 rue de la Brigade Alsace-Lorraine 67000 Strasbourg
03 88 35 11 81
Horaires : Lundi-Vendredi 11h-18h

Site internet : surtout.cafe
Instagram : @sur___tout

[CAFÉ] Café Bretelles / Suspenders (Strasbourg)

Envie d’un bon café tout juste torréfié par des amoureux et spécialistes de café ? Rendez-vous au Café Bretelles !

De la déco sobre et léchée aux emplacements, dans les quartiers les plus mignons de Strasbourg (la Petite France et la Krutenau, rien que ça), Café Bretelles a surtout su séduire sa clientèle grâce à une carte qui propose un large panorama des cafés existants sur notre petite planète. 🌍
Pas de panique pour ceux qui apprécieraient peu le café : chocolats chauds et autres thés sont aussi de la partie !

Après 4 ans d’existence, on ne présente plus ce coffee shop emblématique de Strasbourg qui fait la part belle à la marque de cafés Mokxa. En même temps, c’est logique, puisque Olivier Wernert, le gérant de Café Bretelles, a même ouvert Mokxa Strasbourg, où sont torréfiés les cafés et où vous pouvez également vous former à la torréfaction (plus d’infos ici) !

Du coup, niveau boissons, j’ai déjà pu goûter le moccaccino, la café latte que le cappuccino. Tous deux étaient excellents, crémeux à souhait, avec un petit latte art qui ferait pâlir mon café au lait du matin. J’ai aussi testé un café en extraction douce (gracieusement offert par la maison d’ailleurs 😁) et un chai tea latte chaud (superbe).

Parmi les boissons froides, j’ai pris le chai tea glacé ainsi que le chocolat glacé, mais ce sont les deux boissons qui m’ont le plus déçue : beaucoup trop diluées, j’avais plus l’impression de boire une infusion, et le chocolat n’était vraiment pas assez sucré pour moi. Du coup, les boissons estivales ne m’ont pas séduites, mais la carte des boissons chaudes vous décevra rarement 😉

Ne manquez pas non plus les limonades, juste sucrées comme il faut, un régal 😍

Mais bon, vous me connaissez : je prends rarement juste une boisson. Le bec sucré que je suis ne le supporterait pas !

Ça tombe bien, Café Bretelles propose en général son twixxx maison (avec au moins 3 « x », oui 😁 une folie), du cheesecake (À TOMBER), du cake type quatre-quart, simple mais efficace, et parfois des cookies. Bref, tout ce qu’on rêve de voir dans un coffee shop.
Seul le cookie aurait pu être moins friable et un peu moins cuit, mais il y a autant de recettes de cookies que de gens sur cette terre, alors je ne leur en tiens pas trop rigueur 🙄

Café Bretelles a aussi commencé à proposer des plats du jour pour le déjeuner, dans son enseigne de la Petite France !
Vous pouvez donc retrouver quotidiennement la proposition du jour sur leur page Facebook ou Instagram 😊 À noter par contre qu’il n’y a qu’une seule proposition par jour, non végétarienne en général, donc pensez-y si l’envie vous prend d’y déjeuner 😉

Cookie with a view

Enfin, un petit mot sur le service : les baristas que j’ai rencontrés là-bas sont sympas et discrets, le service est top, rien à redire. J’ai seulement été un peu déçue lors d’un passage où l’un des serveurs servait les gens dans le désordre, oubliait une partie de la commande et a pris plus de 20 minutes à nous apporter 3 cafés, puis 15 minutes de plus à nous servir les parts de gâteaux que nous avions commandées. Bon, il était très gentil, mais il est vrai que cette expérience m’a un peu dérangée sur le coup.
A part ça, je n’ai jamais eu de souci particulier ; je le répète, ce n’était que l’histoire d’une fois !

Je suis sûre que nombre de mes abonnés strasbourgeois ont dû tester cette adresse : alors, verdict ? 😉
Rendez-vous sur Instagram et ma page Facebook pour m’en dire plus !

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Café Bretelles / Suspenders

  • A la Krutenau :
    57 rue de Zurich 67000 Strasbourg
    09 83 88 16 56
    Horaires : lundi-vendredi 8h00-18h30 ; samedi 9h00-18h30 ; dimanche 11h00-17h30Facebook : Café Bretelles
    Instagram : @cafebretelles
  • A la Petite France :
    36 rue du Bain aux Plantes 67000 Strasbourg
    03 88 23 20 96
    Horaires : lundi-dimanche 9h00-18h00Facebook : Café Bretelles Petite France
    Instagram : @cafebretelles_pf

Et pour plus d’informations sur les cafés Mokxawww.cafemokxa.com

[RESTAURANT SYRIEN] La Maison des Mezzés

2-note-la-maison-des-mezzes

Tiens tiens, en voilà, un nom intrigant ! Mais qu’est-ce qu’un mezze, finalement ? C’est le nom qui désigne, dans la gastronomie levantine, un ensemble de plats. Ici, le message est donc clair : peu importe le jour où vous viendrez, vous pourrez goûter des spécialités, syriennes en l’occurrence.

Petit restaurant très discret entre la place Austerlitz et la Krutenau, on passerait devant presque sans le voir. Et c’est bien dommage ! A l’intérieur s’active Marie, une syrienne d’origine, qui prépare chaque jour un repas différent en fonction des produits qu’elle a à sa disposition (cherchés le matin au marché !). Elle est épaulée par sa fille et son fils, qui s’occupent du service. On peut regretter le fait qu’il n’y est qu’un unique menu proposé : s’il n’est pas à votre goût justement le jour où vous irez, il n’y a pas d’alternative. En même temps, c’est compréhensible, quand on est seule aux fourneaux !

L’ambiance y est chaleureuse, et on entend Marie remercier les clients depuis le fond de sa cuisine lorsqu’ils quittent les lieux – adorable !

la-maison-des-mezzes-1
Brochette de veau, riz et courgettes
Vous aurez ici affaire à une cuisine simple : c’est comme à la maison, mais avec des plats toujours cuisinés à la syrienne : brochette de veau, riz au lait à la syrienne, flan à l’amande, au miel et avec des fraises (et je dois d’ailleurs vous dire que ce flan était délicieux, alors que je déteste les flans habituellement !)… J’ai eu l’occasion d’y manger deux fois, et la cuisine n’y est certes pas extraordinaire (je dirais qu’elle manque de raffinement), mais ce n’est clairement pas le but affiché par la maison : elle mise sur la simplicité, une simplicité qui fait du bien, finalement. On a donc l’impression de rentrer un peu chez soi, quand on va à la Maison des Mezzés. Un lieu idéal pour faire une vraie coupure à midi quand on travaille dans le coin !

la-maison-des-mezzes-2
Flan et fraises
Infos :

  • Localisation : 5, rue des Orphelins 67000 STRASBOURG

[PÂTISSERIE / SALON DE THÉ] Christian

   2-note-christian

Envie d’un goûter dans une pâtisserie un peu chic ? A Strasbourg, ce sera souvent l’incontournable Christian qu’on vous proposera, et pour cause !

Vous avez le choix déjà de la localisation : vous êtes en centre-ville, en pleine séance shopping ? Direction rue de l’Outre, juste derrière la place Kléber. Vous vous baladez, faites le touriste ? Ce sera plutôt à la pâtisserie de la rue Mercière qu’il faudra aller !

Cette maison qui a réussi à trouver ses lettres de noblesse et à s’inscrire dans le patrimoine gastronomique strasbourgeois en 40 ans propose avant tout des pâtisseries. Ce n’est pas pour autant qu’il faut s’arrêter à là ! Il y aussi un maaaax de choix en chocolats (que je n’ai malheureusement jamais pu goûter… Du coup c’est bien dommage, mais je ne peux pas en parler, mais les truffes qu’on voit dans la vitrine me font toujours baver !), et on peut également y manger le midi.

Alors il y a du positif, et du moins positif. Commençons par le moins positif, parce que ça permet de faire mieux passer la pilule de finir par le positif (haha, j’ai l’air horrible en disant ça) :

  • le rapport quantité et qualité / prix n’est pas toujours très avantageux le midi – que dire des trois pauvres ravioles à la ricotta et aux cèpes qui se battaient dans mon assiette ? Et qui en plus sont assez amères…
christian-1
Les trois ravioles ricotta-cèpes…
  • La tenue dont sont affublées les serveuses (car s’il y a des hommes (chose dont je n’arrive pas à me souvenir), je n’ai pas l’impression qu’ils en portent) d’un immonde tablier en sorte de faux cuir noir…
  • On est souvent serrés comme des sardines et, victime de son succès, on doit souvent faire la queue pour avoir une place à midi
  • Les chocolats chauds, aaah, leurs fameux chocolats chauds manquent cruellement de suuuuucre (il n’y en a pas du tout, en fait. Du coup, pour une sucre-addict comme moi…)
  • Le choix des glaces (en tout cas devant la cathédrale, je n’en ai jamais prises à l’autre) est certes original… Mais trop restreint quand on n’est pas assez téméraire pour goûter de la glace au géranium…
christian-2
Salade de pot au feu

MAIS tous ces aspects n’empêchent pas cette pâtisserie de ravir les papilles les plus exigeantes :

  • Tous les desserts avec différentes sortes de chocolat sont la preuve que le cacao, ici, on sait le manier !
  • Les tartes du jour sont très bonnes : des classiques qui ne déçoivent jamais, comme la tarte à la pomme et au streussel ou la tarte au fromage blanc !
christian-4
Tarte aux pommes et streussel ! 😀
  • Il y a un grand choix de boisson pour le goûter… Et ça, ça compte énormément ! (Surtout quand on peut avoir un grand verre de chocolat froid et chantilly, ici sucré comme il faut !)

Alors oui, j’ai l’air d’avoir beaucoup râlé, mais ne nous voilons pas la face : c’est quand même incontestablement une très bonne pâtisserie. Et puis, que serait Christian sans ses tabliers noirs laqués ? (Ok, j’arrête haha) Néanmoins, je ne suis jamais tombée en extase lors de mes goûters là-bas… Un jour, qui sait ?

christian-3
Charlotte passion

Infos :

  • Localisation :

– 10, rue Mercière 67000 STRASBOURG (en face de la cathédrale)

– 12, rue de l’Outre 67000 STRASBOURG

  • Gamme de prix : 20€/personne minimum pour le midi (pour plat + dessert + boisson) ; 3,50-5€ pour les pâtisseries
  • Horaires : lun-sam 9h-18h
  • Téléphone : 03 88 22 12 70 (rue Mercière) ; 03 88 32 04 41 (rue de l’Outre)
  • Site web : www.christian.fr
  • Autres informations : membre du groupe Cœur Gourmand

[CACAOTERIA] Gagao

2-note-gagao

Une cacaotéria ?! Mais qu’est-ce que ça peut bien vouloir dire ? Vous connaissez les cafétérias, vous savez ce qu’est le cacao, donc l’explication vient d’elle-même : ici, vous trouverez de nombreux produits autour du cacao.

Ça a commencé en 2014. Je voyais, dans la rue des Frères, un local fermé depuis longtemps qui affichait sur ses vitrines : « bientôt, ouverture de Gagao », dans un fond blanc, jaune et noir, et des visages de gens en train de grimacer. Déjà, on sent le côté original. Après l’ouverture, tout s’illumine : Gagao, c’est là où vous pourrez boire des chocolats chauds totalement personnalisés, un peu dans la veine de Starbucks mais en plus original (et payant leurs impôts en France, du moins aux dernières nouvelles haha).

Ça n’a pas tout de suite séduit les foules : difficile de s’y rendre quand on cherche à manger quelque chose rapidement le midi, et après les cours, les gens n’avaient soit pas le temps, soit pas assez d’argent ! Parce que oui, il faut bien compter 4-5€ pour avoir un chocolat chaud digne de ce nom…

J’ai quand même fini par tester, ma gourmandise ne pouvant pas passer à côté d’une telle mine de sucre. Je l’avoue, j’ai été déçue de leurs chocolats chauds, pourtant l’étendard de cette enseigne. J’ai réessayé quelquefois, parce que décidément, je ne pouvais pas me prétendre gourmande et rater ça !

Alors j’ai été parfois agréablement surprise, parfois moins. Globalement, les chocolats et desserts (genre la tarte aux noix de pécan) sont très (trop) sucrés. J’ai été par contre assez convaincue par le yaourt glacé ou l’agao (une sorte d’eau infusée fraîche) passion, par exemple.

Les forces de cette enseigne, c’est aussi d’avoir su s’adapter (en proposant des formules salées, que je n’ai malheureusement jamais encore pu tester, comme les gaufres salées et les soupes) et se développer (une boutique à Paris serait en projet). Ses faiblesses restent malgré tout le manque de finesse et de juste dosage des chocolats chauds, et surtout le prix (ça reste abordable, mais c’est au-dessus des enseignes alentour, donc un peu cher pour les lycéens qui étudient près de là). Allez, il ne manque pas grand chose !

Infos :

  • Localisation :

– 20, rue des Frères 67000 STRASBOURG

– 15, rue Sainte-Barbe 67000 STRASBOURG

  • Gamme de prix : 10€/personne
  • Horaires : lun 12h-19h ; mar-sam 10h-19h ; dim 14h-19h
  • Téléphone :
  • Site web : http://www.gagao.eu/ (totalement dans la veine de l’enseigne, le site est très agréable à regarder ! Et le menu est disponible dessus 😉 )
  • Autres informations :

– Gagao est présent sur tous les réseaux sociaux ! Facebook, Twitter, Instagram…

– Une nouvelle enseigne va bientôt ouvrir à Paris… De quoi donner un bon coup de projecteur sur Gagao et le voir s’étendre dans toute la France, voire en-dehors de nos frontières !