❤ [SALON DE THE/RESTAURANT] Les Papas Sucrés (Lyon)

A l’origine, il y a Grégory et Jonathan. Quelques gâteaux et brainstormings plus tard, il y a les Papas Sucrés.

Tout proche de la fameuse place Bellecour de Lyon, ce salon de thé propose une sélection courte mais awesome de gâteaux régressifs à souhait : tarte au citron avec une meringue XXL, cheesecake, carrot cake… les produits sont de saison et locaux, afin de préserver l’environnement (et je trouve ça super cool parce que tous les salons de thé ne peuvent pas en dire autant).

Avant mon séjour à Lyon, j’avais sélectionné un « certain nombre » d’adresses à tester (du style, une bonne trentaine… on restait 4 jours, juste pour info). Les Papas Sucrés (ex-Papas Gâteaux) figurait dans la liste depuis le début. L’hésitation n’a donc pas été très longue.

Nous arrivons à 14h passées. Alors que nous nous arrêtons devant l’enseigne, deux femmes attablées à l’intérieur nous font des signes pour nous dire de venir parce que c’est un super endroit. On hésite du coup encore moins et entrons ; aucun souci pour y déjeuner, malgré l’heure tardive. Parfait pour mon père qui avait envie d’un vrai repas.

Il choisit la tartine au saumon fumé. Ma mère et moi optons pour les gâteaux (telle mère telle fille, eh) : tarte au citron meringuée pour elle, banoffee pie pour moi. En boisson, ce sera un mix entre citronnade et thé glacé pour mon père et moi (tout fait maison), et un chocolat viennois pour ma maman !

L’assiette de mon père arrive en un rien de temps, et n’a rien pour décevoir : la tartine a une taille conséquente et est bien garnie, accompagnée d’une salade.


Nos parts de gâteaux arrivent, et sont tout aussi généreuses. La tarte au citron est superbe, avec son énorme couche de meringue. La banoffee pie, avec son alliance sablé au chocolat / rhum / banane / mascarpone est digne d’être estampillée #foodporn. Le rhum est subtil, la chantilly mascarpone assez légère, le sablé à tomber. Les bananes sont superbement superposées, le jeu de textures entre le moelleux de la crème, la mâche des bananes et le croquant du sablé est joliment maîtrisé, et aucune saveur prend trop le dessus sur les autres (bien que naturellement, la banane soit prédominante, c’est une banoffee pie je le rappelle). Un seul mot pour qualifier cette pâtisserie : boum 💥 😍

Quant à la citronnade-thé glacé, elle est rafraîchissante et pas trop sucrée, pile ce qu’il faut avec un tel gâteau 🤤
Mes parents avaient l’air également très satisfaits de leurs plats respectifs, et je n’ai aucun mal à les croire. 😏

Passons à la déco maintenant !
Rien à dire, à part qu’elle est vraiment trop trop trop belle. C’est tout mignon, tout moderne, toutes les couleurs vont bien ensemble, des chats aristocrates vous toisent à la sortie des toilettes tandis que de jolis oiseaux bleus et roses caressent le mur. Sans parler des nombreux miroirs accrochés au mur (parce que vous êtes tous beaux, mais si) et des lampes-théières ! Si j’avais pu mettre un « j’adore » en direct, je l’aurais fait 😁

Enfin, l’accueil !
Si j’ai mis Les Papas Sucrés en coup de cœur, c’est que forcément, le service était aussi topissime. Parce qu’un endroit où on est bien accueilli, même si la nourriture n’est pas parfaite, ce sera toujours mieux qu’un endroit à la cuisine délicieuse mais où l’accueil est pourrave.
Les serveurs / gérants étaient vraiment très gentils, et gros big up pour la note finale : au lieu de nous compter séparément un plat et deux desserts, ils nous ont compté une formule (plat + dessert + boisson) et un dessert, ce qui revenait finalement moins cher. Le geste méritait d’être souligné !

Les prix sont d’ailleurs corrects, avec des boissons en général entre 2 et 5€, des parts de gâteaux à 4,80€ et la tartine salée du midi seule à 9,50€ (15,50 ou 11,50 en formules). Bref, au même niveau que la plupart des salons de thé. Au final, nous avons payés 29,60€ à 3 et nous étions bien remplis. 😉

Au final, comment résumer Les Papas Sucrés ? Je dirais que c’est un endroit très agréable pour le goûter, le déjeuner, et très probablement aussi pour le petit-déjeuner et le brunch (que je n’ai pas eu l’occasion de tester) à Lyon. Le menu change tous les jours, en fonction de la saison et des produits du marché, et les thés, cafés et produits sont très soigneusement sélectionnés. Je suis fan, c’est tout simple en fait.

Je sais que beaucoup de Lyonnais me suivent sur Instagram, que pensez-vous de cette adresse ? D’autres adresses comme celle-ci à me conseiller, à Lyon ou même ailleurs ?

Comme d’hab’, vous pouvez me retrouver sur Instagram ou Facebook 😊

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Les Papas Sucrés

42 rue Sala 69002 Lyon
06 99 20 47 25
Horaires : Mardi-Vendredi 12h-19h ; Samedi 10h30 – 19h ; Dimanche (brunch) 10h30-18h / Fermé le lundi

Site internet : lespapasgateaux.fr
Facebook : Les Papas Sucrés – Salon de Thé
Instagram : @lespapassucres

[RESTAURANT VEGAN] Vélicious Burger (Strasbourg)

Contrairement à la tendance générale des villes en ce moment, Strasbourg a plutôt tendance à voir disparaître ses restaurants exclusivement vegans qu’à en voir apparaître (comprendront ceux qui pourront. N’hésitez pas à contacter ma rédaction pour plus de détails). 😏
Pourtant, une petite « chaîne » peuplée d’irréductibles vegans résiste encore et toujours à l’envahisseur. Son nom ? Vélicious.

Vélicious, c’est à la fois : un restaurant vegan avec des plats assez variés, et un restaurant à burgers (toujours vegan). Les deux enseignes sont séparées mais se situent toutes les deux à Strasbourg : rue Geiler, dans le quartier de l’Esplanade pour le premier, et au début (ou à la fin, tout est une question de point de vue) de la Grand’rue pour son enseigne à burgers.

Je ne parlerai ici que de Vélicious Burger, n’ayant pas eu l’occasion de tester l’autre restaurant.

J’ai toujours été convaincue que les burgers végétariens et/ou vegans pouvaient être au moins aussi bons (voire meilleurs) que leurs équivalents plus viandus. Tester Vélicious Burger était donc une évidence pour moi.

La première fois que j’y ai mangé, j’avais voulu prendre le burger « Gigolo » mais manque de bol, les ingrédients requis étaient épuisés. Du coup, comme j’avais hésité avec le Fakir, c’est celui-ci que j’ai commandé sans plus d’hésitation.


Le Fakir était composé de steak et fromage végétal, sauce curry, lentilles, cornichonichons (ce n’est pas moi qui le dis !), oignons et salade. Tout cela pour 9€ (je trouve ça un peu cher, ok, mais on est quand même bien au-dessus d’une qualité MacMerdo).

On me donne un minuteur qui sonnera quand mon burger sera prêt. Je me mets alors sur le côté et observe le local. De la fausse pelouse, des montants en bois pour figurer la cuisine comme si elle se trouvait dans une cabane, des balançoires pour manger à la fenêtre… on se croirait vraiment dans une prairie, c’est chouette !


J’ai été particulièrement sensible aux emballages utilisés, qui sont compostables ! 😍

Ça sonne ! Je suis déjà au comptoir, on me donne mon burger dans un sac en papier kraft estampillé Vélicious Burger (avec de jolis petits dessins légumes dessus) et je m’en vais manger sur les quais.
Le burger est enveloppé dans un papier à son nom, c’est choupi comme tout !

Le burger en lui-même maintenant : bah, j’ai pas tellement aimé la sauce au curry, je ne saurais pas trop dire pourquoi. Elle ressemblait peut-être trop à une mayonnaise, je ne sais pas…
Pour ce qui est du reste, ça allait. Le steak n’était pas oufissime mais pas mauvais non plus, les grains de lentilles s’échappaient un peu mais grâce au super packaging, j’ai réussi à tous les attraper !

Le reste des ingrédients était correct. J’ai trouvé l’ensemble un peu sec.


Après ce test, je me suis dit que c’était une adresse sympa mais sans plus, pas dans mon top 15 non plus.

J’y suis retournée pour me faire un avis plus précis.
Cette fois-ci, j’ai pu avoir le burger Gigolo, qui n’était pas disponible la première fois, avec dedans : steak et fromage végétal, crème pistou maison, tomates séchées, aubergines marinées, roquette, oignons (toujours 9€).


Mammamia, là par contre, je dis oui et trois fois oui ! Je suis fan des tomates séchées déjà, donc ok, le burger partait avec un avantage dans la vie. Mais l’ensemble était bien assaisonné, assez bien garni également, et arrêtez-moi si je me trompe, mais je trouvais que le fromage (ou faux-mage, bref) avait vraiment bon goût !

Retourner à Vélicious Burger n’était donc pas une mauvaise idée au final, ça m’aura donné un meilleur aperçu de ce qu’il propose. 🤗

En vrac, d’autres points qu’il me semblait important de souligner :

  • il y a un menu pour les étudiants, en tout point identique au menu normal mais en moins cher ^^
  • Il y a également un menu pour les enfants, c’est choupi !
  • Je n’ai ni testé les frites, ni les pâtisseries vegans, mais franchement, ça donne envie !
  • Il n’y a que 4 burgers proposés (du moins si j’ai bien regardé), ça limite vite les possibilités, même s’il y a un burger du mois différent à chaque fois…
  • Le pain contient beaucoup de graines de sésame, et pour connaître des allergiques aux arachides et à ces petites graines, il faudrait vous assurer qu’ils ont du pain blanc avant d’y aller 😅

Bon, du coup, je garde Vélicious Burger dans mes adresses où retourner à Strasbourg !
Vous avez des remarques, des suggestions de restaurants à Strasbourg ou ailleurs, ou que sais-je encore ? Vous pouvez m’en parler en commentaire ci-dessous, sur Instagram, sur Facebook, et même par mail ! 😊

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Vélicious Burger

20 Grand’rue 67000 Strasbourg
09 72 62 60 76
Horaires : Lundi-samedi 11h45-22h00

Site internet : velicious.fr
Facebook : Vélicious Burger
Instagram : @veliciousburger

Vélicious

43 rue Geiler 67000 Strasbourg
09 72 53 07 35
Horaires : Lundi-samedi 12h00-22h00

Site internet : idem, velicious.fr
Facebook : Vélicious
Instagram : @velicious.stras

[SALON DE THÉ] Salon de thé Grand’Rue (Strasbourg)

La Grand’Rue de Strasbourg, c’est un peu la rue qui s’est transformée en lieu super branché en quelques années. Et on y trouve donc de plus en plus d’adresses où s’habiller, mais également où se régaler.

Le Salon de thé Grand’Rue, lui, est comme un ancêtre qui verrait son environnement se transformer autour de lui tandis que lui, vaillant, même sur sa canne, tiendrait bon contre vents et marées. (Bon, ancêtre, il n’est implanté là que depuis 2002, mais face aux petits jeunes de la rue, ça fait tout de suite vieux. D’ailleurs, il a changé de propriétaire en 2017, voilà voilà).
Bref, c’est une institution qu’on ne présente plus.

Réputé en grande partie pour ses Käskueche (aka tarte au fromage blanc aka le cheesecake alsacien aka la meilleure tarte de l’univers), c’est pourtant pile ceux-là que je n’ai jamais goûtés 😅 Rien qui ne m’empêche cependant de vous parler de ce salon de thé emblématique de Strasbourg, tout simplement parce que je fais ce que je veux. Na.

J’y étais d’abord pour un petit-déjeuner. On vous propose différentes formules, plus ou moins conséquentes, avec des prix allant jusqu’à 12-13€ il me semble. J’ai choisi la formule qui comprenait : un grand verre de jus d’orange pressée, un café ou un chocolat, une baguette de pain (plus petite que la moyenne mais faut la manger quand même !), des confitures (et normalement du miel mais on ne l’a pas vu. Après ça ne nous a pas manqué tant que ça !), du beurre, un yaourt avec son granola et une viennoiserie (croissant ou petit pain au chocolat).
Waw. Bah je peux vous dire que je n’ai même pas pu finir et qu’après ça, vous n’avez plus faim pour la journée ! Et tout ça pour moins de 10€ !

Si le ratio granola / yaourt aurait pu un poil plus avantager le granola, il n’y avait pas grand chose à redire sur ce petit-déjeuner de compet’. J’aurais seulement aimé qu’il y ait des fruits quelque part, et je trouvais le tout franchement sucré : une petite note salée (même un œuf ou qu’importe !) aurait été bienvenue !
Mais bref, on avait bien mangé, été bien servis (l’accueil est vraiment chaleureux), rien pour se plaindre.

J’y suis retournée quelques temps plus tard pour le déjeuner. Après avoir longuement hésité avec le gratin de spaetzle aux queues d’écrevisses, nop, demi-tour, ce sera la salade chèvre, miel et amandes !

Et là-bas derrière, ce sont les fameux spaetzle aux queues d’écrevisses…

A ce stade de l’histoire, je sais, vous retenez tous votre souffle en attendant la composition de cette charmante salade. Patientez, chalands !

On m’apporte une véritable salade de fruits. Mais je ne dis pas ça de manière péjorative, j’avais face à moi un savant mélange sucré/salé super frais et franchement bienvenu par cette journée quasi-caniculaire de juin.
Des radis, des abricots, des fraises et j’en passe, on n’était pas face aux salades-arnaques où on vous met plus de salade verte pour combler le vide qu’autre chose. Non, clairement pas.

J’ai pris un thé glacé maison aux fruits rouges en accompagnement, avec de vrais morceaux de fruits. Bon, je n’ai pas adoré car je ne suis pas fan des fruits plongés dans du liquide, mais au moins c’était fait maison et pas trop sucré comme les boissons industrielles !

Encore une fois, nous avons été bien reçues, rien à redire sur le service.
Quant à la décoration intérieure, très cosy, ça me donne une petite idée de où j’irai manger un bout en hiver ! 😏

J’y retournerai volontiers pour les fameuses tartes au fromage blanc, et d’ici-là, je veux bien savoir ce que vous en avez pensé si vous avez déjà goûté ! ☺️

Rdv sur ma page Facebook et sur Instagram, et pour me contacter, ça peut aussi se faire par mail 👉🏻valentinevadrouille@gmail.com.

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Salon de thé Grand’rue

80 Grand’rue 67000 Strasbourg
03 88 32 12 70
Horaires : lundi-samedi 8h30-18h30 ; ouvert le dimanche pendant le marché de Noël

Site internet : salondethegrandrue.fr
Facebook : Salon de thé grand’rue

[RESTAURANT] Iskandar (Strasbourg)

Je pense que j’ai un radar à houmous et falafels dans le ventre. Sérieusement.
Du coup, les restaurants libanais et syriens n’y échappent naturellement pas.

Iskandar, nouveau nom de Falafel & Caramel, restaurant libanais situé sur la place du Vieux Marché aux Vins, a fait bipper mon radar stomacal et je m’y suis donc rendue pour un déjeuner.

Déjà, Iskandar, ça veut dire quoi ? Selon mes recherches, ça correspond à un prénom, l’équivalent de « Alexandre » chez nous. Ça c’était pour la minute culturelle (ne me remerciez pas).

À la carte : des plats, des sandwiches à emporter, des menus…

J’ai personnellement opté pour le menu « Beignet végétarien » qui comportait 3 entrées froides et 3 entrées chaudes.
J’ai donc eu 2 chaussons aux épinards, 2 chaussons au fromage, 2 falafels, du taboulé libanais, et le reste des plats étaient à partager avec mon acolyte : du blé à la tomate, du caviar d’aubergine et de l’houmous. Tout cela servi avec du pain pita à volonté 🤤

Par où commencer ?
Le houmous était plus doux que ceux que j’ai déjà eu l’occasion de goûter, comme crémeux, un vrai délice.
Le caviar d’aubergine (ou baba ganouj), qui peut se révéler amer parfois, était ici vraiment bon. Le blé à la tomate, rahlala, si simple mais si bon 😍
Rien à redire non plus sur les chaussons et falafels, même si ces derniers étaient un peu secs à mon goût.

J’ai seulement été étonnée que les quantités ne soient pas plus conséquentes, mais bon, à la fin du repas, j’étais full et ça ne coûtait vraiment pas grand chose (9,90€ pour être précise).

Le service était correct et la terrasse sur la place est un vrai plus en été 👌🏻

Bref, ce restaurant libanais traditionnel, en plus d’être situé en plein centre de Strasbourg, propose une cuisine goûteuse et des prix corrects. Que demander de plus ? 😉

Pour suivre mes périples culinaires, rendez-vous sur Instagram et sur Facebook ! 😊

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Restaurant Iskandar

6 Place du Vieux Marché aux Vins 67000 Strasbourg
03 88 75 05 43
Horaires : Lundi-Samedi 12h-22h

Site : www.restaurantiskandar.fr
Facebook : Restaurant Iskandar Strasbourg
Instagram : @iskandarstrasbourg

[COFFEE SHOP] Dune Coffee Shop (Rouen)

C’est au début de l’année que Dune Coffee Shop a ouvert, en plein centre de Rouen, sur la place de la Pucelle et tout à côté de la rue du Gros Horloge et de la place du Vieux-Marché.

Moi on me dit coffee shop, je dis oui, je dis alleluia, je dis pourquoi attendre bordel ?! (Et tout ça sans être une grande amatrice de café, je sais, c’est bizarre) 😁 Du coup, cette ouverture à Rouen, ville encore pauvre en coffee shops selon moi, ne pouvait que me réjouir !

En fait, ce que j’aime beaucoup dans les coffee shops, c’est l’ambiance détendue, les plats consensuels et originaux, frais, souvent la déco aussi, et puis bien sûr les boissons, qui ne se limitent pas qu’à l’espresso (of course). 😏

Du coup, je suis allée chez Dune pour un déjeuner.

3 options se présentaient :

  • Le bowl de printemps (11,50€), que j’ai pris, avec chou rouge, carotte, coriandre, pignons de pin, sauce tahini, avocat, houmous de betterave, riz sauvage et toast de tzatziki
  • Le bowl Caesar salad (11,50€)
  • La tarte végétarienne (6€) aux courgettes ce jour-là.

Déjà, j’ai aimé les différentes options végétariennes, c’est rare d’avoir le choix !

Mon bol était vraiment bon, les saveurs étaient diversifiées et formaient un ensemble très frais, bienvenu lors de cette chaude journée de juin. Je trouvais par contre qu’il manquait de garniture par rapport au prix, le riz et la salade occupant la majeure partie du bol, mais rien d’irréparable non plus 😉

J’ai particulièrement apprécié le riz presque croquant et goûteux, et l’ensemble était bien assaisonné.

La tarte me faisait aussi de l’œil, surtout pour un prix aussi dérisoire, mais ce n’est que partie remise !

Dune, c’est donc non seulement du bon café sélectionné et préparé avec soin par le barista, mais aussi des produits de saison et locaux. Bref, tout ce que j’aime.

Comme j’avais un examen le lendemain, j’en ai profité pour travailler sur place. Le lieu s’y prêtait plutôt bien puisqu’il était calme et convivial. Quant au service, je l’ai trouvé vraiment top ; j’ai particulièrement apprécié le verre d’eau infusée qu’on m’a offert pendant que je galérais dans mes exercices 😁

Au final, j’ai passé un très bon repas dans un endroit vraiment cool.

Ce que l’histoire ne dit pas, c’est que j’ai validé mon examen du lendemain 😏 Hasard ?

Vous aurez compris mon amour des coffee shops, j’attends vos recommandations ! Et dans toutes les villes, j’aurai probablement l’occasion d’y aller un jour 😊
Pour suivre mes vadrouilles, d’ailleurs, rendez-vous sur Instagram et sur ma page Facebook !

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Dune Coffee Shop

2, place de la Pucelle 76000 Rouen
09 87 46 98 53
contact@dunecoffeeshop.com
Horaires : Mardi-Vendredi 8h30-18h ; Samedi 10h-18h ; Dimanche 11h – 15h

Site internet : dunecoffeeshop.com
Facebook : Dune Coffee Shop
Instagram : @dune_coffeeshop

[RESTAURANT] Le Tarbouche (Strasbourg)

Étant donné que le mot « houmous » me provoque des syncopes et que mon cœur bat la chamade quand je vois des falafels où des chaussons farcis au fromage frais, vous ne serez pas étonnés si je vous dis que j’ADORE les restaurants libanais & syriens.

À Strasbourg, mon adresse fétiche pour déguster toutes sortes de ces mezzes orientaux est incontestablement Le Tarbouche, à l’orée du quartier de la Krutenau. Avec sa terrasse, l’été est la saison idéale pour aller y faire un tour !

Entrée chaude : galettes au fromage 😍 (pain libanais grillé, fromage, tomate & menthe)

Falafels, chaussons, baba ganouj et autres taboulés sont préparés sous vos yeux ébahis pour être dégustés sur place ou à emporter.

J’apprécie particulièrement leur assiette Tarbouche qui, pour un prix assez dérisoire (9,50€), propose un éventail assez large des spécialités libanaises et syriennes : 2 falafels, 2 chaussons, houmous, baba ganouj et taboulé.
L’assiette Découverte est tout aussi bien garnie, pour un prix toujours inférieur à 10€ ! Et promis, après ça, on n’a plus faim 😉

L’assiette « Tarbouche » 🤤

Vous pouvez également piocher dans les entrées froides et chaudes (les fameux mezzes) pour composer un plat (3 mezzes = 12,90€, 4 mezzes = 15,90€).

Les falafels ne sont pas trop secs, l’houmous excellent, sans parler des chaussons (aux épinards, au fromage ou au bœuf) 🤤 …

Gros plan sur les falafels 😍

J’y ai toujours été bien accueillie. Et force est de constater que la maîtrise de leur cuisine, couplée à un très bon rapport qualité-prix et un service exemplaire ont fait de ce restaurant libano-syrien une référence à Strasbourg 👌🏻

Pour ceux qui aimeraient profiter de leurs délicieux mets sans sortir de chez eux, Deliveroo est là 😉

Des adeptes du Tarbouche ? Ou vous avez envie d’y aller maintenant ? Je vous donne la permission de laisser un petit commentaire ci-dessous, sur Instagram ou sur ma page Facebook ! 😊 (Eh ouais, je suis comme ça moi 😏)

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Le Tarbouche

22 rue de la Krutenau 67000 Strasbourg
03 88 35 00 48
Horaires : lundi-samedi 11h45-23h30
Facebook : Le Tarbouche
Instagram : @letarbouche

❤ [RESTAURANT/CAFÉ] SurTout (Strasbourg)

Dès l’énoncé du concept, Surtout avait tout pour me plaire : un snack-restaurant zéro déchet cuisinant des produits frais, bios et locaux.

J’en avais un peu entendu parler, c’est lorsque @juliettescg m’a proposée d’y faire un tour que j’ai pour la première fois eu l’occasion d’y manger. Et depuis ce jour-là, Surtout a enregistré un sans faute.

Mais d’abord, pourquoi Surtout ?
Ce nom vient de « Surtout de table », c’est-à-dire une pièce qui servait à mettre en valeur de bons produits à l’époque de Louis XV.

Ici, tout est fait maison et de saison (logique).
Vous pouvez aussi acheter des ustensiles de cuisine exposés dans le restaurant.
C’est vert, c’est simple, ça respire la modernité et la simplicité, la nature en plein cœur de ville (c’est juste à côté de la Krutenau, the place to be quoi !). Surtout a même reçu un prix lors des trophées du Commerce Design pour sa déco, réalisée par la Galerie Fou du Roi !

Le plat du jour (aussi appelé « plateau Surtout ») est à 11,50€ ; vous avez d’autres plats du moment qui sont un peu plus chers, et des salades (qui changent aussi régulièrement) à 8,50€, et qui sont aussi proposées à emporter !

Du plateau de crudités avec des gougères au curry de gambas et riz basmati, du rösti au saumon fumé à la salade de pâtes, petits légumes, fêta et grenade, tout est bon, tout est frais, tout donne envie de lécher son assiette jusqu’à la dernière miette. 😍 Ne manquez pas non plus l’eau aromatisée avec des agrumes pour accompagner votre repas ! 😉

Je suis seulement surprise de ne pas y trouver de plats végétariens (même les gougères contenaient des lardons, je ne m’y attendais pas, il y en avait peu mais c’est à savoir), seules les salades sont végétariennes. Dommage, mais j’y trouve toujours mon compte dans tous les cas, puisque les salades sont juste EXCELLENTES.

Je n’ai pas parlé des desserts ?! Non, pas possible !
La tarte aux fraises et sa base frangipane, avec une légère couche de crème : un délice.
La compotée fraises-rhubarbe : un régal.
La tarte abricot-thym : une tuerie.

Jamais trop ou pas assez sucré, des saveurs bien présentes, une impression de se faire du bien tout en mangeant bien : bim bam boum, mais c’est trop boooon ! Comme quoi, une cuisine avec des produits de saison et juste cultivés normalement, c’est si simple et pourtant si bon (sans compter la cuisine pleine de savoir-faire bien sûr 😉) !

Alors, que dire de plus ? J’adore aller manger chez Surtout, mes parents sont devenus adeptes à force de leur en parler, et puis leurs plats rendent super bien en photo héhéhé 😏 Sans compter le service, toujours détendu et aux petits soins.
En résumé, Surtout est un nouveau coup de cœur

Même les toilettes sont stylées, S’IL VOUS PLAÎT quoi

Découvrez mes autres photos sur Instagram ! Sinon, ça se passe sur Facebook pour suivre les sorties de mes articles ☺ Je vous attends !

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

SurTout (de Table)

11 rue de la Brigade Alsace-Lorraine 67000 Strasbourg
03 88 35 11 81
Horaires : Lundi-Vendredi 11h-18h

Site internet : surtout.cafe
Instagram : @sur___tout

[CAFÉ] Café Bretelles / Suspenders (Strasbourg)

Envie d’un bon café tout juste torréfié par des amoureux et spécialistes de café ? Rendez-vous au Café Bretelles !

De la déco sobre et léchée aux emplacements, dans les quartiers les plus mignons de Strasbourg (la Petite France et la Krutenau, rien que ça), Café Bretelles a surtout su séduire sa clientèle grâce à une carte qui propose un large panorama des cafés existants sur notre petite planète. 🌍
Pas de panique pour ceux qui apprécieraient peu le café : chocolats chauds et autres thés sont aussi de la partie !

Après 4 ans d’existence, on ne présente plus ce coffee shop emblématique de Strasbourg qui fait la part belle à la marque de cafés Mokxa. En même temps, c’est logique, puisque Olivier Wernert, le gérant de Café Bretelles, a même ouvert Mokxa Strasbourg, où sont torréfiés les cafés et où vous pouvez également vous former à la torréfaction (plus d’infos ici) !

Du coup, niveau boissons, j’ai déjà pu goûter le moccaccino, la café latte que le cappuccino. Tous deux étaient excellents, crémeux à souhait, avec un petit latte art qui ferait pâlir mon café au lait du matin. J’ai aussi testé un café en extraction douce (gracieusement offert par la maison d’ailleurs 😁) et un chai tea latte chaud (superbe).

Parmi les boissons froides, j’ai pris le chai tea glacé ainsi que le chocolat glacé, mais ce sont les deux boissons qui m’ont le plus déçue : beaucoup trop diluées, j’avais plus l’impression de boire une infusion, et le chocolat n’était vraiment pas assez sucré pour moi. Du coup, les boissons estivales ne m’ont pas séduites, mais la carte des boissons chaudes vous décevra rarement 😉

Ne manquez pas non plus les limonades, juste sucrées comme il faut, un régal 😍

Mais bon, vous me connaissez : je prends rarement juste une boisson. Le bec sucré que je suis ne le supporterait pas !

Ça tombe bien, Café Bretelles propose en général son twixxx maison (avec au moins 3 « x », oui 😁 une folie), du cheesecake (À TOMBER), du cake type quatre-quart, simple mais efficace, et parfois des cookies. Bref, tout ce qu’on rêve de voir dans un coffee shop.
Seul le cookie aurait pu être moins friable et un peu moins cuit, mais il y a autant de recettes de cookies que de gens sur cette terre, alors je ne leur en tiens pas trop rigueur 🙄

Café Bretelles a aussi commencé à proposer des plats du jour pour le déjeuner, dans son enseigne de la Petite France !
Vous pouvez donc retrouver quotidiennement la proposition du jour sur leur page Facebook ou Instagram 😊 À noter par contre qu’il n’y a qu’une seule proposition par jour, non végétarienne en général, donc pensez-y si l’envie vous prend d’y déjeuner 😉

Cookie with a view

Enfin, un petit mot sur le service : les baristas que j’ai rencontrés là-bas sont sympas et discrets, le service est top, rien à redire. J’ai seulement été un peu déçue lors d’un passage où l’un des serveurs servait les gens dans le désordre, oubliait une partie de la commande et a pris plus de 20 minutes à nous apporter 3 cafés, puis 15 minutes de plus à nous servir les parts de gâteaux que nous avions commandées. Bon, il était très gentil, mais il est vrai que cette expérience m’a un peu dérangée sur le coup.
A part ça, je n’ai jamais eu de souci particulier ; je le répète, ce n’était que l’histoire d’une fois !

Je suis sûre que nombre de mes abonnés strasbourgeois ont dû tester cette adresse : alors, verdict ? 😉
Rendez-vous sur Instagram et ma page Facebook pour m’en dire plus !

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Café Bretelles / Suspenders

  • A la Krutenau :
    57 rue de Zurich 67000 Strasbourg
    09 83 88 16 56
    Horaires : lundi-vendredi 8h00-18h30 ; samedi 9h00-18h30 ; dimanche 11h00-17h30Facebook : Café Bretelles
    Instagram : @cafebretelles
  • A la Petite France :
    36 rue du Bain aux Plantes 67000 Strasbourg
    03 88 23 20 96
    Horaires : lundi-dimanche 9h00-18h00Facebook : Café Bretelles Petite France
    Instagram : @cafebretelles_pf

Et pour plus d’informations sur les cafés Mokxawww.cafemokxa.com

[RESTAURANT] La Cantine (Rouen)

La Cantine est une adresse qu’on ne présente plus à Rouen. Ce restaurant associatif situé dans la fameuse rue Eau de Robec n’est pas comme les autres : on vous accueille sur des tables et bancs de pique-nique, ça parle et ça rigole avec tout le monde, la cuisine ouverte laisse échapper les odeurs délicieuses des plats du jour.

La Cantine a de quoi réconcilier avec l’image qu’on se fait d’une cantine en général : les plats sont faits maison, par des bénévoles, et on est vraiment dans une cuisine à la bonne franquette, comme à la maison. Cela ne signifie pas pour autant qu’on y mange des choses banales : le curry de légumes qu’on m’a servi ou les autres plats que j’ai pu goûter avaient tous un twist d’originalité qui ne font pas regretter d’être passé.

Un curry de légumes à se damner 😍

La gérante, Marie, est une personne à la générosité extrême, tout comme ses bénévoles : ils font passer les gens peu aisés avant leurs intérêts, et c’est beau à voir, ça me fait même une petite émotion rien que d’y penser. :’)
Je m’explique : par exemple, les bénéficiaires du RSA et les étudiants ont des tarifs préférentiels (sachant que les plats sont déjà ridiculement peu chers de base), de l’ordre de 5€ le plat principal, et les bénévoles d’un soir ont droit à leur ration gratuite (n’hésitez d’ailleurs pas à venir les aider si l’envie vous prend une fois, votre aide sera toujours la bienvenue). Marie vous le dira d’ailleurs franchement : le concept de La Cantine, c’est de vous faire bien manger pour pas cher !

Je préfère tout de même vous prévenir, La Cantine n’est pas vraiment l’endroit idéal pour une soirée romantique en tête à tête comme dans un restaurant classique. Ici, on est dans une ambiance amicale et bon enfant et on débarrasse sa table à la fin du repas !

Petit détail qui mérite également de ne pas passer inaperçu : les végétariens et vegans sont plus que bienvenus, puisqu’il existe toujours au moins un des plats sur les trois qui sont adaptés à leur régime alimentaire !

Ce genre d’initiatives mérite d’être plus connu et d’être plus répandu, alors merci à La Cantine d’exister et longue vie à ce restaurant emblématique de Rouen ! 🙏🏻😍

Vous avez déjà pu tester La Cantine ? Vous en avez pensé quoi ? Et sinon, est-ce que vous seriez tenté.e maintenant ? 😊

Dites-moi tout sur ma page Facebook ou mon compte Instagram 😁

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

La Cantine

192 Rue Eau de Robec 76000 Rouen
06 62 81 56 74
Horaires : lundi-vendredi 11h30-16h ; certains soirs uniquement sur réservation
contact@lacantinerouen.fr

Site internet : lacantinerouen.wixsite.com
Facebook : La Cantine

[CAFE / RESTAURANT] Citizen Coffee (Rouen)

Oyez oyez, citoyens ! (le jeu de mots était facile, je sais).
Voici Citizen Coffee, un des (trop) rares coffee shops de Rouen 😉

Déjà testé à l’occasion d’un déjeuner en solitaire (oui, ça m’arrive) et de pauses cafés, je suis retournée à Citizen Coffee avec mes parents juste avant mon déménagement, pour y prendre le petit-déjeuner.

[ATTENTION : j’y étais avant leur changement de carte, mais la nouvelle a l’air tout aussi canon ❤]
Le gros plus de Citizen Coffee, pour commencer, c’est que c’est l’une des rares adresses (voire la seule) où l’on peut bruncher en semaine. La carte s’y prête tout à fait : avocado toast, açai bowl, carrot cake, on a là une carte d’un coffee shop digne de ce nom.

Lors de mes premiers passages, j’avais testé le chai tea latte (un délice 😵) une fois, et un bun à l’avocat et au parmesan une autre fois et qui, pour le coup, m’avait paru très fade et pauvre en parmesan (l’avocat seul, ça n’a pas beaucoup de goût), ainsi qu’en vinaigrette sur la salade. Je ne savais donc pas trop quoi penser de ce coffee shop rouennais.

Lors de notre petit-déjeuner / brunch, mes parents ont opté pour l’avocado toast tous les deux ; contrairement aux avocado toasts classiques surmontés d’un œuf poché et coulant, on avait disposé sur celui-ci des œufs brouillés. Pourquoi pas, après tout ! Même si la nouvelle carte promet un œuf poché, également accompagné d’asperges vertes et de pois chiches rôtis 🤤 (vous pouvez retrouver leur nouvelle carte ici pour baver un bon coup, allez zoubi, ne me remerciez pas 😘). La tartine était assez conséquente.

J’ai pour ma part penché pour l’açai bowl, parce que j’en entendais parler partout et que visuellement c’est toujours super joli. Malgré le retard de leur fournisseur, qui avait une panne sur la route, on a tout de même réussi à me servir un joli bol sans que j’aie à attendre beaucoup plus longtemps que mes parents.


Bon, niveau goût, j’étais un peu étonnée, c’était plutôt amer. Je pense que c’est surtout lié à la banane, mais je ne m’y attendais pas. C’était tout de même bon et très doux en bouche ; des graines de chia et de la noix de coco saupoudrées par-dessus venaient apporter un peu de croquant, accompagnées par des lamelles de kiwi et de fraises délicatement disposées.

Nous avons aussi chacun pris des boissons maison, mixées sur place. Elles étaient fraîches et originales (céleri pomme kiwi et autres compositions sorties de leur imagination, ça promet, non ?).

Pour finir le repas, je n’ai pas résisté à l’appel du banana bread. Si vous suivez mes stories Instagram, vous avez peut-être vu que j’en cuisine de temps en temps. Celui-ci était beaucoup plus aéré que le mien ; j’ai bien aimé cette proposition mais je le préfère tout de même un peu plus dense. Mais un point pour Gryffondor avoir eu la bonne idée de le servir chaud avec une lichette de crème fouettée à côté ! (On est en Normandie avant tout, gâteau américain ou non 😏)

Point de vue service, je l’ai trouvé tout de même assez long, même s’il était vraiment cool.

Bref, Citizen, c’est le genre d’adresses qu’on aime bien, comme un vieux pote qu’on prend plaisir à revoir, et mérite sa place dans le paysage rouennais ! 😊

Et vous, des avis ?
Vous pouvez me retrouver sur mon compte Instagram pour toujours plus de photos, et sur ma page Facebook pour rester informé de mes articles 😉

Gourmandement vôtre,

Valentine Vadrouille 😘

Citizen Coffee

4 rue de l’écureuil 76000 Rouen
02 35 71 49 42
Horaires : lundi-samedi 9h-19h

Facebook : Citizen
Instagram : @citizencoffee
Et ils sont même sur lefooding.com, eh yeeeaaah !